Zoom sur un pylône du Viaduc
 
 
AccueilQui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

La Compagnie Eiffage du Viaduc de Millau (CEVM) est la société concessionnaire de l’ouvrage. La concession s’étend sur moins de 4 km. Il s'agit d'une filiale du Groupe Eiffage à 51%, et de la Caisse des Dépôts et Consignations à 49%.

La CEVM s'est vu attribuer la concession du Viaduc en 2001 au terme d'un appel d'offres international. Le contrat de concession établit que la CEVM finance, entretient et exploite le Viaduc de Millau en contrepartie de la perception de péage. L’échéance du contrat est fixée au 31 décembre 2079.

Les missions de la Compagnie Eiffage du Viaduc de Millau.

Les 51 collaborateurs de la CEVM assurent 6 missions : la sécurité, la viabilité, la maintenance technique, la gestion du péage, la communication et l'administration générale.

Le trafic du viaduc connait une forte saisonnalité : certains jours de janvier moins de 5 000 véhicules franchissent le péage contre plus de 63 000 certains samedis d’été, ce qui conduit l’entreprise à embaucher du personnel saisonnier.

La sécurité

La sécurité est une priorité, assurée 24h/24 et 365 jours /an depuis un poste de contrôle (PC) jouxtant la barrière de péage, à 4 km du viaduc.

Cœur du système, le PC est piloté par un ou deux superviseurs. Les superviseurs ont pour mission la surveillance du trafic et le déclenchement des interventions dès qu’un évènement le nécessite, coordonnant les opérations jusqu’au retour à la normale.

Sur le terrain, ce sont les patrouilleurs qui assurent les missions de sécurité, mais aussi les tâches d’entretien, de nettoyage, de surveillance et de test des équipements de sécurité. La majeure partie de leurs interventions concerne des pannes de véhicules et des objets présents sur la chaussée.

La CEVM fait appel à des intervenants externes tels que les dépanneurs agréés et collabore avec la Préfecture, la Gendarmerie, les services d’incendie et de secours, ou le SAMU, qui sont prêts à agir selon le Plan d’Intervention et de Sécurité (PIS) validé par le Préfet.

Les salariés de la CEVM sont sensibilisés à la prévention (accompagnement des situations traumatisantes, formations RPS, formations Code de la Route, répétition des messages, procédures sécurité…) et aux gestes de secours (la moitié du personnel est Secouriste du Travail).

La viabilité hivernale

S’étalant du 1er novembre au 31 mars chaque année, la viabilité hivernale constitue un chapitre important de l’exploitation du fait de la rudesse des phénomènes météorologiques hivernaux en Aveyron. Le viaduc se situe dans une vallée avec de très forts vents, une humidité importante et à une altitude oscillant entre 620 et 700 mètres, ce qui l’expose à de fortes contraintes climatologiques.

L’activité de déneigement et de traitement des chaussées a été confiée à une société locale de travaux publics, l’entreprise Sévigné, liée à la CEVM par un contrat de prestation de services.

Par ailleurs, un contrat a été passé entre la CEVM et Météo France afin d’être quotidiennement informé des prévisions les plus fines. Chaque soir à 17 heures, un point météo est effectué par le superviseur et le cadre d’astreinte.

La maintenance technique

Le rôle du service de maintenance technique est d’assurer en permanence le bon fonctionnement de tous les équipements et installations techniques, électroniques, électromécaniques, informatiques et mécaniques de la concession. L’équipe de maintenance est composée de 3 techniciens et d’un chef d’équipe, encadrés par un chef de service. Ces 5 collaborateurs assurent une astreinte 24h/24. La maintenance est suivie sur un logiciel de GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur).

Le suivi de l’ouvrage et de ses équipements mobilisent 5 personnes à l’année, ainsi que des sous-traitants. Toutes les inspections ont conclu à l’excellent état de l’ouvrage. La garantie décennale s’est éteinte sans aucun contentieux en cours.

La gestion du péage

Une barrière de péage à système ouvert est implantée à 4 km au nord du viaduc.

Cette barrière comprend 18 voies modulables. Le péage est ordonnancé selon le volume et la nature du trafic attendu.

Cette barrière compte jusqu’à 30 péagers les jours de fort trafic d’été, mais peut fonctionner sans personnel en voie (la nuit par exemple) depuis la mise en place de "voies tous paiements avec recyclage" (VTPR).

Afin de ne pas surcharger la structure, la gestion administrative et financière des abonnements a été confiée à un prestataire extérieur, la Société d’Autoroute AREA, filiale du groupe Eiffage.

La communication

Dès le début des travaux de construction du viaduc, le groupe Eiffage a mis l’accent sur la communication.

Le grand public s’est passionné pour les travaux, la presse française et étrangère a très largement couvert l’évènement. Actuellement, si le viaduc n’est plus au cœur de l’actualité, il déplace toujours les foules et reçoit près d’un million de visiteurs par an dont le tiers pousse les portes d’un des 2 espaces Eiffage où la saga du chantier est racontée.

De très nombreuses demandes d’utilisation de l’image (architecture protégée par la propriété intellectuelle) sont faites chaque année à la CEVM, tandis que les journalistes continuent de s’intéresser à la vie de l’ouvrage.

La course Eiffage du viaduc, qui se déroule tous les 2 ans au mois de mai, réunit 15000 coureurs pour une traversée unique de l’ouvrage, entre ciel et terre.

Un phénomène inédit a également dû être géré : la forte demande des visiteurs pour des objets souvenirs. Une centaine de références à l’effigie du Viaduc (cartes postales, casquettes, tee-shirts, etc.) ont été créées. La CEVM a confié à la société VED l’exclusivité de la création et de la commercialisation de ces produits dérivés (12 nouvelles références chaque année), vendus dans deux boutiques principales et des magasins revendeurs dans le département.

Au travers de sa politique qualité, l’entreprise s’engage à mesurer, analyser, corriger et améliorer de façon continue le fonctionnement et les interactions entre ses différentes entités avec l’objectif final de garantir à nos clients la qualité de service attendue. Obtenue en 2013, la certification ISO 9001 fait l’objet d’un suivi annuel.